Cabinet de Médecine Morphologique et Anti-Âge Médecine esthétique - Médecine fonctionnelle- Micronutrition Docteur Karima SHAABAN - Valence- Drôme
Cabinet de Médecine Morphologique et Anti-Âge Médecine esthétique - Médecine fonctionnelle- MicronutritionDocteur Karima SHAABAN - Valence- Drôme

Un effet liftant et une action régénérante

 

 

Les fils tenseurs résorbables

 

 

La pose de fils tenseurs suscite un intérêt croissant en médecine esthétique et commence à faire partie de la panoplie des soins régulièrement proposés.

Contrairement aux injections de produit de remplissage comme l’acide hyaluronique, la pose de fils tenseurs permet de repositionner les volumes sans en rajouter.

 

Il existe deux catégories de fils : des fils résorbables et de fils non résorbables.

Ces 2 types de fils sont analogues aux fils de suture chirurgicaux ; ils sont donc connus et biocompatibles.

Pour ma part, je ne pratique pas la pose de fils permanents, non résorbables. D’une part, leur pose nécessite des petits gestes chirurgicaux comme des sutures, des incisions cutanées, un décollement du cuir chevelu. D’autre part, ces fils persistants dans le tissu dermique se comportent comme des corps étrangers et peuvent parfois aboutir à des réactions inflammatoires à retardement.

 

Je n’utilise pour ma part que les fils non résorbables. Ceux -ci sont apparus plus récemment. Ils sont composés de matériaux qui se résorbent totalement par hydrolyse naturelle comme le polydioxanone (PDO) et l’acide L-polylactique (PLA).

Ces fils tenseurs ou de suspension présentent sur leur longueur des crans (PDO) ou des cônes à orientation bidirectionnelle (PLA), résorbables et non agressifs qui favorisent une accroche immédiate aux tissu sous-cutanés sans aucune suture. Pour ma part j’utilise les fils PDO CROMA et les fils LPA EVERLINE

Ces fils sont stériles, à usage unique, bénéficiant d’un marquage CE médical et totalement biorésorbables.

Quel est le mécanisme d’action ?

-Une action mécanique avec un effet tenseur immédiat, discret et naturel grâce au crantage et aux cônes qui permettent un ancrage aux tissus profonds et une mobilisation des tissu affaissés vers le haut.

-Une action biosynthétique et biostimulante avec un effet inducteur tissulaire progressif. La dégradation progressive du fil va s’accompagner d’une augmentation de production de collagène, d’élastine et d’une fibrose réactionnelle autour et à proximité du fil. Cela va redonner fermeté et élasticité à la peau au-delà du temp de résorption des fils (6 à 9 mois). Les bénéfices visibles du traitement peuvent se maintenir parfois jusqu’à 18 mois.

La résorption naturelle du fil limite les risques de réactions d’intolérance vis-à-vis du matériel (granulomes, infections).

Il existe aussi des fils de même structure PDO ou LPA mais lisses qui n’auront donc pas d’effet de suspension mais un effet densifiant du derme grâce à la néo-collagenèse induite. Leur utilisation concomitante aux fils tenseurs renforce l’action de soutien.

 

Les avantages de cette méthode :

C’est un acte ambulatoire, qui s’effectue sous anesthésie locale et ne nécessite aucune incision, et qui reste facile à réaliser.

Les suites opératoires sont simples et ne nécessitent pas ou peu d’éviction sociale.

Les résultats sont naturels.

Les composants sont entièrement résorbables et la réversibilité aussi. La pose peut être renouvelée autant de fois que souhaitée.

La pose de fils tenseurs repositionne les volumes sans les augmenter

La pose de fils tenseurs peut être associée aux autres soins de médecins esthétique pour un résultat optimal comme la toxine botulique ou les injections de produits volumateurs.

La pose de fils tenseurs peut se pratiquer relativement tôt dès la trentaine et dès les premiers signes de vieillissement de la peau.

La pose de fils tenseurs se pratique chez les femmes mais aussi chez les hommes encore plus réfractaires que les femmes à une solution chirurgicale comme le lifting.

 

Quelles sont les zones les plus classiquement traitées ?

Le visage :

Le 1/3 moyen : restaurer les pommettes et la zone malaire

                           Effacer les sillons nasogéniens

Le 1/3 inférieur : retendre l’ovale du visage et redéfinir les coins de la bouche

Le 1/3 supérieur : rehausser le sourcil

Le cou : relâchement et rides

Mais aussi le fripé du décolleté

Et le corps en améliorant le relâchement cutané modéré de l’abdomen, des genoux, de la face interne de cuisses

 

Les fils densifiants lisses peuvent être utilisés aussi au niveau des paupières inférieures et de la lèvre supérieure pour un effet lissant de ces zones

 

Les contre-indications

  • Grossesse et allaitement
  • Ptose trop importante d’indication chirurgicale ou attentes irréalisables en termes de résultat (ce n’est pas l’équivalent d’un lifting chirurgical)
  • Prise d’anticoagulants
  • Infections cutanées de la zone traitée (acné, herpès)
  • Maladies auto-immunes ou Cancers
  • Allergie aux biomatériaux des fils
  • Injection antérieure de produits non résorbables ou semi-résorbables en raison du risque important de l’apparition de granulomes
  • Antécédents de cicatrice chéloïde ou hypertrophique
  • Acte chirurgical dentaire récent ou programmé

La consultation préalable au traitement :                  

Elle est essentielle et doit permettre au patient d’exprimer au mieux ses attentes et ses craintes et au médecin d’expliquer la méthode, le protocole et le déroulement du suivi après avoir éliminé toute contre-indication éventuelle.

 Un devis détaillé et un document de consentement seront remis au patient ainsi qu’une ordonnance d’Arnica, éventuellement d’un traitement préventif antiherpétique chez les patients prédisposés et d’une crème anesthésiante.

La prise d’aspirine ou d’antiinflammatoire est à éviter la semaine précédant le soin pour limiter le risque d’ecchymoses.

Le traitement 

Il ne nécessite pas de préparation particulière en dehors d’une prise d’Arnica homéopathique les jours précédents et éventuellement d’une crème anesthésiante une bonne heure avant l’intervention (ordonnance remise lors de la consultation initiale).

Après la prise de photographies, le déroulement de la séance est le suivant :

  • Désinfection rigoureuse et soigneuse de la peau et respect strict des règles d’asepsie et d’hygiène
  • Marquage des repères en position verticale au crayon dermographique
  • Anesthésie locale aux points d’entrés des fils
  • Création d’un pré-trou de la peau avec une aiguille qui permettra le passage de la canule contenant le fil
  • Pose des fils sous la peau en suivant les repères préalablement dessinés
  • Section des fils au ras de la peau et désinfection soigneuse de la peau en fin de séance

Durée de la séance : entre 30 à 60 mn selon le nombre de fils à poser et la zone traitée

 

Les suites après le traitement

Elles sont simples mais quelques effets secondaires sont possibles malgré tout :

  • Ecchymoses, oedème, érythème qu’il sera possible de maquiller
  • Des douleurs transitoires cédant au paracétamol si nécessaire, des paresthésies comme des sensations de décharge électrique, de tiraillements ou des démangeaisons
  • Des plis cutanés qui disparaissent spontanément
  • Des infections mais rarissimes

Les précautions à respecter

Il n’y a pas de soin post opératoire mais des précautions à respecter

  • Rester au calme les heures qui suivent le geste mais l’activité professionnelle peut être reprise le lendemain

Pendant une quinzaine de jours

  • Dormir sur le dos si possible
  • Eviter la prise d’alcool et d’anti-inflammatoires
  • Limiter les mimiques excessives (rire, bailler, mastiquer, chanter) les massages, et les soins dentaires
  • Eviter toute activité physique ou sexuelle intense
  • Ne pas s’exposer au soleil ou aux UV artificiels
  • Eviter la piscine pour limiter les infections
  • Eviter de s’exposer à des températures extrêmes : hammam, sauna, froid intense

Les résultats

Il y a un effet tenseur immédiatement visible qui va s’améliorer progressivement grâce à la production de collagène.

La consultation de contrôle, gratuite, est donc à programmer au bout de 2 à 3 mois.

Les fils disparaissent en 6 mois à un an mais le résultat esthétique est plus durable de 9 à 24 mois.

Dans tous les cas, la correction ne sera que provisoire et le traitement devra être renouvelé mais la

peau traitée restera plus tonique et plus ferme.

Il est tout à fait possible au bout de 3 à 6 mois d’ajouter un nouveau fil afin d’amplifier le résultat car,

contrairement aux injections de volumateurs, il n’y aura pas de risques d’excès.

Tarifs (ordre de prix ) combinaison de fils   

Fils tenseurs   à effet  liftant

Pommettes ,Vallée des larmes, Sillon naso géniens Ovale du visage 

1 fil par côté

2 fils par côté 

3 fils par coté

200 euros TTC

380 euros TTC

550 euros TTC

Densification et lissage

région péri orbitaire, plissé solaire de la lèvre supérieure, joues

bras, ventre etc 

à partir de 10 fils   à partir de 150 euros TTC
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cabinet Medical